Till startsida
Sitemap
To content Read more abput how we use cookies on gu.se

Le Projet "NAFS"

Épreuves nationales de langues étrangères

La Direction nationale de l’enseignement scolaire a chargé le projet NAFS (en suédois "NAtionella prov i Främmande Språk"), Université de Göteborg, Département des Sciences de l'Éducation, de produire, de développer et d'effectuer des recherches sur le matériel national d'évaluation des langues étrangères en vigueur au sein du système scolaire suédois.

Pour toute information sur le système scolaire suédois, y compris les programmes d'enseignement, les plans de cours et le système d'évaluation, voir :

L'enseignement-scolaire suédois

 Pour de plus amples informations, voir :

Erickson, G. (2015) National assessment of foreign languages in Sweden.

Malgré des objectifs en partie différents, tout le matériel d'évaluation se base sur un certain nombre de principes communs :

  • Le matériel d'évaluation doit être considéré comme un moyen de concrétiser les perspectives communicatives et fonctionnelles contenues dans les plans de cours et les programmes d'enseignement. Pour tout le matériel, des spécifications d'épreuves expliquent la relation existant entre chaque épreuve et le plan de cours correspondant. Elles montrent aussi les objectifs non visés par les épreuves.
  • L'objectif du matériel d'évaluation est d'aider les professeurs à juger des compétences de leurs élèves. Les épreuves sont ainsi un complément à l'évaluation continue effectuée en classe.
  • Le matériel d'évaluation doit contribuer à rendre les critères d'appréciation aussi uniformes que possible dans toute la Suède.
  • Tout le matériel d'évaluation comprend des subdivisions permettant de tester, de différentes manières, la compréhension orale et la compréhension écrite (réception), l'expression orale et l'expression écrite (interaction, production) des élèves. De plus, le matériel d'évaluation tend à intégrer, dans le choix des textes ou le type d'exercices, la dimension interculturelle des plans de cours; dans les épreuves de compréhension orale, on veillera par exemple à la présence de différents accents et/ou registres. Enfin, certaines parties du matériel mettent l'accent sur les compétences de réflexion, d'auto-évaluation et d’évaluation par les camarades.
  • La politique générale veut que l'on utilise pour les épreuves des textes et des tâches aussi authentiques que possibles.
  • Sauf exception, les consignes sont données aux élèves dans la langue cible. Les élèves sont également priés de répondre uniquement dans cette langue.
  • Lors des épreuves, on donne aux élèves l'occasion de faire état, en premier lieu, de leurs connaissances et de leur savoir-faire, et non de leur manque de connaissances ou de savoir-faire. Cela implique, entre autres, l'absence de toute notation négative pour les réponses fausses et exige un matériel d'évaluation diversifié tant au niveau du contenu que de la forme des réponses, afin de pouvoir rendre justice au plus grand nombre d'élèves possible.
  • L'objectif est de créer une progression du degré de difficulté à la fois entre les épreuves et, à l'intérieur de chaque épreuve, entre les différentes parties de l'épreuve.
  • Au moment de l'évaluation, l'accent sera mis sur la capacité des élèves à comprendre et à transmettre un contenu. Les points forts seront considérés avant les points faibles, les qualités analysées avant les défauts. Une distinction importante sera faite entre les erreurs qui gênent (ou peuvent gêner) la communication et les erreurs qui entravent la communication. Les erreurs présenteront donc différents degrés de gravité.
  • Le processus d'élaboration des épreuves est le fruit d'une collaboration entre les chercheurs du projet NAFS, des formateurs de professeurs de langues, des professeurs de langues actifs et des locuteurs natifs. En liaison avec le pilotage continu et au moment des pré-tests (à grande échelle) des différentes tâches, tous les professeurs et tous les élèves participants sont priés de commenter différents aspects du matériel d'évaluation, contribuant ainsi considérablement à l'élaboration des épreuves.

Directrice du projet

Gudrun Erickson (professeur titulaire de Pédagogie au Département des Sciences de l'Éducation de l'Université de Göteborg) gudrun.erickson@ped.gu.se

Conseiller scientifique

Jan-Eric Gustafsson (professeur titulaire de Pédagogie au Département des Sciences de l'Éducation de l'Université de Göteborg) jan-eric.gustafsson@ped.gu.se

Matériel disponible

N.B. Le mot étape fait référence aux sept niveaux de compétence linguistique définis par le programme d'enseignement suédois.

École de base - Enseignement de base pour adultes 

  • Épreuve d'anglais, 6ème année scolaire (étape 2)
    (contient du matériel d'auto-évaluation)
    EXEMPLES DE TÂCHES
  • Matériel diagnostique d'anglais, 1ère - 6ème année scolaire (étapes 1-2)
    (contient du matériel d'auto-évaluation)
  • Matériel diagnostique d'anglais, 7ème - 9ème année scolaire (étapes 2-4)
    (contient du matériel d'auto-évaluation)
  • Épreuve d'anglais, 9ème année scolaire (étape 4)
    EXEMPLES DE TÂCHES

École secondaire - Enseignement secondaire pour adultes

Banque de données électroniques

Matériel pour l'évaluation de la production et de l'interaction verbale et écrite

  • Allemand, étape 2
  • Espagnol, étape 2
  • Français, étape 2
  • Anglais 7 (étape 7)

 

NAFS shortcuts

Contact Information

Department of Education and Special Education

The National Assessment Project, P.O. Box 300, 405 30 Göteborg

Visiting Address:
'Pedagogen' house A, Västra Hamngatan 25

Phone:
031-786 0000

Fax:
031-786 2380

Page Manager: Marianne Demaret|Last update: 3/24/2017
Share:

The University of Gothenburg uses cookies to provide you with the best possible user experience. By continuing on this website, you approve of our use of cookies.  What are cookies?